Yngvild Aspeli

 
 
 

« À travers les marionnettes nous pouvons concrétiser des éléments abstraits et exprimer de manière directe des sensations, des états et des ressentis qui sont parfois difficiles à mettre en mots. Je vois l’utilisation de marionnettes comme une réelle nécessité dramatique et non comme un simple élément purement esthétique. Les choix des matériaux, et des « types » de manipulations, n’engendrent pas seulement la forme extérieure du spectacle mais sont au centre de ma réflexion.

Les histoires proposées ne peuvent être racontées sans les marionnettes. Je choisis souvent de travailler avec des marionnettes qui sont un double ou une reproduction d’un humain. Cherchant à développer la relation entre la marionnette et l’acteur-marionnettiste, à jouer du trouble créé du fait que l’on ne sait plus qui manipule qui. Le fait que la marionnette – qui est un objet mort – paraisse parfois plus vivante que l’acteur qui se met au service de cet autre corps, évoque de nombreuses thématiques physiques, psychologiques et sociales. Dans cet espace qui se compose entre ces deux niveaux de présence, apparaît la distance juste.

Ce détachement, suscité par la marionnette, donne une liberté qui permet d’aller plus loin, d’aborder des éléments plus violents ou plus intimes, propre à la nature humaine, sans franchir la frontière du désagréable ou de la provocation. Dans cette perspective une démarche « d’auto-observation » est proposée aux spectateurs, plaçant l´humanité au cœur de ma recherche. »

 

De nationalité norvégienne, Yngvild Aspeli réside en France depuis 2003. Ses spectacles se créent entre ces deux territoires et sont en tournée à l’international.
Elle développe un univers visuel qui se plait à mêler douceur et cruauté. A travers les images, les sons et les gestes, l’imaginaire et la matière, Yngvild donne vie aux sentiments les plus enfouis. Une approche centrée autour de la double présence de l’acteur, en relation avec la marionnette taille humaine.

PARCOURS

Yngvild s’est formée à l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq à Paris (2003-2005), puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM) à Charleville-Mézières (2005-2008). A la suite de ses études Yngvild intervient en tant qu’actrice, manipulatrice ainsi que pour la construction de masques et de marionnettes auprès de différentes compagnies en France, Norvège et Angleterre.

En 2008, elle crée La Compagnie Plexus Polaire, tout en poursuivant ses collaborations.

 

 

Plexus Polaire

Depuis 2008, Yngvild Aspeli regroupe une équipe forte de plusieurs années de collaboration, de nouvelles personnes rejoignant la Compagnie au fil des créations. Elle a créé quatre spectacles au sein de la Compagnie : Signaux en 2011, Opéra Opaque en 2013, Cendres en 2014 et Chambre noire en 2017.

Depuis septembre 2016, Yngvild est en compagnonnage avec Le Théâtre, scène conventionnée d’Auxerre-89.
Depuis début 2017, Yngvild est artiste complice auprès de l’EPCC Bords 2 Scènes de Vitry-le-François-51.

Auparavant, de 2012 à 2015, elle a suivi un compagnonnage au sein de La Compagnie Philippe Genty et a été artiste associée de la MCNN, Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre. C’est à la suite de ce compagnonnage qu’Yngvild décide d’implanter sa compagnie d’abord à Nevers, puis à Auxerre, choisissant de développer les Arts de la marionnette en lien avec le territoire Bourgogne-Franche-Comté, tout en poursuivant une diffusion à l’échelle internationale.

COLLABORATIONS

Avec Jammy Voo Theater

 Depuis 2006, Yngvild est aussi membre de la Compagnie Jammy Voo Theater (EN). Cette compagnie réunie des anciens de l’Ecole Jacques Lecoq et propose des créations collectives mêlant théâtre corporel, théâtre visuel et clown noir Something Blue (2007), A Corner of the Ocean (2011) et Birdhouse (2013). Yngvild est metteure en scène de la création 2017 – The Sleeper.

En tant que comédienne / marionnettiste

 Elle a joué dans le cabaret clown et marionnette Capharnaum mis en scène par Alain Gautré, ainsi que dans Ulica Krokodyli mis en scène par Frank Soenhle, deux créations initiées par l’ESNAM. Elle est également été comédienne-marionnettiste pour la compagnie Ches Panses Vertes dans le spectacle Et Cependant. Avec Claire Coaché, elle est actrice dans From Newbury with Love et continue la collaboration avec Open Sky Productions(EN), dans le spectacle Cold (en création). Pour Krutt og Kamfer (NO), elle est comédienne-marionnettiste dans la création collective mise en scène par Andrew Dawson – Før kaffen blir kald.

A la mise en scène

 A côté des créations de Plexus polaire et de Jammy Voo Theater, Yngvild a également fait la co-mise en scène du spectacle Fastoche de Pierre Tual (FR) et la mise en scène de de Tranklements de Caroline Horton (EN). Elle réalise également la mise en scène de la dernière création de Krutt og Kamfer – Kamuflasje !, – 2017, et assiste Laura Sillanpaa sur son spectacle Crabe.

A la construction

 Yngvild construit des masques pour différentes compagnies, entre autre pour la Compagnie Narcisse Théâtre dans Yvonne, Princesse de Bourgogne. Elle réalise les marionnettes de Savez-vous que je peux rire et tuer au même temps, spectacle de Sylvie bâillon (Ches Panses Vertes)

Elle participe aussi à la création du Collectif Grand Réservoir en 2008.