CHAMBRE NOIRE

  • CHAMBRE NOIRE © B. SChupp
    CHAMBRE NOIRE © B. SChupp
  • CHAMBRE NOIRE © B. SChupp
    CHAMBRE NOIRE © B. SChupp
  • CHAMBRE NOIRE © B. SChupp
    CHAMBRE NOIRE © B. SChupp
  • CHAMBRE NOIRE © C. Costa
    CHAMBRE NOIRE © C. Costa
  • CHAMBRE NOIRE ©B. SChupp
    CHAMBRE NOIRE ©B. SChupp
  • CHAMBRE NOIRE © C. Leroux
    CHAMBRE NOIRE © C. Leroux
  • CHAMBRE NOIRE © C. Costa
    CHAMBRE NOIRE © C. Costa

 

CHAMBRE NOIRE – Création 2017 – En tournée

Inspiré de La Faculté des rêves, de Sara Stridsberg

 

Théâtre visuel, marionnettes taille humaine et vidéo
A partir de 16 ans // Durée – 60 minutes

 

Chambre noire est une hallucination sauvage autour du lit de mort de Valerie Jean Solanas (1936-1988) : la plus belle gamine de toute l’Amérique, la diplômée de psychologie qui a passé sa vie à séjourner dans des institutions pour malades mentaux, la première pute intellectuelle, l’écrivain, radicalement féministe, l’auteure du SCUM Manifesto, la femme qui a tiré sur Andy Warhol sans réussir à le tuer…
Un personnage complexe, pluriel, outrancier et absolument humain.

Inspiré du roman de Sara Stridsberg – La Faculté des rêves, ce spectacle est un duo d’une marionnettiste, Yngvild Aspeli, et d’une percussionniste, Ane Marthe Sørlien Holen.

Avec des marionnettes à taille humaine, des chansons dévastées, des projections vidéos, une bonne dose d’humour noir et un désert de solitude.

PRESSE

« Pour traduire l’état de corps et d’esprit de son personnage principal, la marionnettiste renouvelle ses pratiques et imagine un langage à la frontière de la danse et du théâtre. »

La Terrasse – Anaïs Heluin // (septembre 2017)

« Féministe, écrivaine et prostituée, (Valerie Solanas) fut une femme pleine de paradoxes. Pleine d’humour malgré sa violence, fragile et forte à la fois. Ce sont ces contrastes qui ont intéressé Yngvild Aspeli dans La Faculté des rêves de la Suédoise Sara Stridsberg. »

La Terrasse – Anaïs Heluin (septembre 2017)

 

« … »

// – // (2017)

DISTRIBUTION

Mise en scène – Yngvild Aspeli & Paola Rizza

Jeu et manipulation – Yngvild Aspeli

Percussioniste – Ane Marthe Sørlien Holen

Dramaturge – Pauline Thimonnier

Regard manipulation – Pierre Tual

Création sonore – Guro Moe Skumsnes Moe

Marionnettes – Yngvild Aspeli, Pascale Blaiso & Polina Borisova

Costumes – Sylvia Denais

Création lumière – Xavier Lescat

Création vidéo – David Lejard-Ruffet

Création et régie son – Antony Aubert

Regisseure lumière – Alix Weugue

Production – Sarah Favier

Diffusion – Claire Costa

SOUTIENS

COPRODUCTIONS – Figurteatret i Nordland (NO)

TJP – CDN d’Alsace, Strasbourg (67/FR) / Le Passage, Scène conventionnée de Fécamp (76-FR) / La Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre (58-FR) / Le Festival Mondial des Théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières (08-FR)

SOUTIENS – Arts Council Norway / Kulturradet (NO) / DRAC Bourgogne-Franche-Comté (FR) / Conseil régional bourgogne-Franche-Comté (FR) / Fond For Lyd og Bilde (NO) / FFUK (NO) / Fritt Ord (NO) / Conseil départemental de l’Yonne (FR) / Théâtre du fil de l’eau – Pantin (93-FR) / / Le projet Développement des Arts Vivants en Massif Central (FR)/ Nordland Fylkeskommune

Le Théâtre d’Auxerre, Scène conventionnée (93-FR) / Le Studio Théâtre – Stains (93-FR) / La Nef Manufacture d’utopies – Pantin (93-FR)
REMERCIEMENTS – Le Mouffetard, théâtre des Arts de la marionnette à Paris (75-FR) / L’Onda – Office National de Diffusion Artistique / l’EPCC Bords 2 Scène de Vitry le François (51-FR)