MOBY DICK

  • © S. Salgado
    © S. Salgado

 

MOBY DICK – Création 2020 – En création

D’après le roman de Herman Melvilleg

 

Théâtre visuel pour 6 acteurs-marionnettiste, un quintet musical féminin et une baleine

Pour adultes et adolescents à partir de 14 ans // Durée estimée – 1h20

 

NOTE D’INTENTION

« Mon grand-père était marin. Il avait une femme nue tatouée sur son bras. De lui je garde en mémoire comme une odeur de poisson et de sel, de goudron et de tabac. Un portrait enfumé construit à partir des histoires que ma mère me racontait à son sujet.
Notre maison était remplie d’objets étranges, ramenés de ses voyages : un hippocampe séché, un éléphant sculpté en bois d’Inde, des tasses de porcelaine chinoises révélant des portraits de femmes à la lumière, un bébé crocodile empaillé…

Mon grand-père venait d’une île sur la côte ouest de la Norvège, un petit port rempli de navires et de langues étrangères, de pêcheurs, de marins et d’enfants attendant le retour de leurs pères. Un paysage de vent et des femmes debout regardant l’horizon, priant l’océan qu’il leur ramène leurs hommes à la maison.  Des visages usés et salés, des mains calleuses et des églises avec des bateaux suspendus à leur plafond dans l’espoir d’une protection.  Mes ancêtres sont enterrés sur le sol portugais, alors que le cimetière était rempli de carcasse des navires qui venaient acheter le « Bacalao de Noruega ».
La mer nous relie, entre les continents elle dessine des lignes invisibles reliant les différentes terres du monde. Face à elle, puissante et imprévisible, nous sommes tous les mêmes. Infiniment petits face à cette force de la nature.
Qu’on l’insulte, qu’on la loue, qu’on la prie, qu’on en soit dépendant ou qu’on lui livre bataille, l’océan vit selon ses propres règles immuables.

Personne ne saisit cette bataille entre l’homme et la nature tel qu’Hermann Melville dans Moby Dick.
Le livre raconte l’histoire d’une expédition baleinière, c’est aussi l’histoire d’une obsession, et une enquête sur le sens de la vie. Il est rempli d’images fortes, de personnages fascinants. L’océan violent, magnifique et imprévisible s’oppose au fragile équilibre du navire flottant à sa surface, ne faisant qu’effleurer le mystère de la profondeur infinie du monde sous-marin. Une ancienne baleine blanche et un capitaine qui dirige son navire vers la destruction. Contre l’immensité infinie de la mer, les grandes questions d’existence se lèvent dans le cœur humain.
Moby Dick est un livre vers lequel on revient, encore et encore, tant il est saisissant, drôle et empli d’une étrange sagesse.

Je souhaite mettre en scène ce monstre de la littérature pour le traduire en une pièce de théâtre visuel, avec 6 acteurs-marionnettistes masculins, un quintet musical féminin et une baleine géante en marionnette  »
YNGVILD ASPELI

 

DISTRIBUTION

Mise en scène – Yngvild Aspeli

Jeu et manipulation – 6 acteurs-marionnettistes masculins

Marionnettes – Yngvild Aspeli, Polina Borisova…

Musiciens – Guro Skumsnes Moe, Jørn Erik Ahlsen, Håvard Skaset, Henning Stranden, Sveinar Hoff et Tuva Moe Melgavis

Costumes – Sylvia Denais

Création son – Guro Skumsnes Moe

Dramaturgie – à définir

Scénographie – à définir

Création Lumière – à définir

Création vidéo – à définir

Regard manipulation – à définir

Régie – à définir

SOUTIENS

COPRODUCTIONS – EPCC Bords 2 Scènes, Vitry-le-François (51-FR)

PRE-ACHATS – EPCC Bords 2 Scène, Scène conventionnée – Vitry le François (51-FR) / Théâtre d’Auxerre, Scène conventionnée (89-FR)

EN DISCUSSION – Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières (08-FR) / Tallinn Treff Festival – ESTONIE